Déroulement de la thérapie par biorésonance

1. Diagnostic

Le thérapeute recherche, par un test non douloureux, la présence d’un intolérance, d’une faiblesse organique particulière ou si des substances toxiques ont un effet négatif sur le corps, etc. De cette manière, la cause souvent cachée d’un problème peut être trouvée rapidement dans la plupart des cas.

2. Thérapie

Un plan de thérapie individuel est généralement établi, en prenant en compte d’éventuelles mesures d’accompagnement.

Pour la thérapie avec l’appareil BICOM, les électrodes sont appliquées et le patient peut s’asseoir ou se coucher confortablement. Celle-ci dure habituellement entre cinq et trente minutes, elle est ressentie comme agréable et est complètement indolore.

Le but de la thérapie et de réduire les facteurs responsables de la maladie et ainsi de réactiver la communication dans le corps.

Ces dernières décennies ont vu l’électronique et la biophysique entrer dans le domaine de la biologie et de la médecine. Le système BICOM 2000® en est une des réalisations les plus intéressantes.

Le traitement par BICOM 2000® consiste en la correction des signaux électromagnétiques de basses fréquences émis par le fonctionnement des organes.

Le suivit de ce traitement est contrôlé par la mesure de conductance cutanée au niveau de points d’acupuncture.

Cette technique de mesure permet aussi le bilan énergétique et les détection par tests des produits améliorant l’état du patient (nutriments, oligo-éléments, homéopathie, phytothérapie, fleurs de Bach, sels de Schüssler…) ou de produits ayant entraîné un effet délétère ( additifs alimentaires, colorants, pesticides, herbicides, médicaments, vaccins, polluants, métaux dentaires…).

Un bon nombre de pathologies chroniques plus ou moins graves sont en relation avec la toxicologie dentaire. Les produits dérivés de l’oxydation des métaux sont avalés et la vapeur du mercure contenu dans les amalgames est inhalée par les porteurs de métaux.

L’effet de pile entraînant l’oxydation et la mise en solution dans la salive des métaux tels que le mercure, le zinc, le cuivre, …explique les subintoxications à la base d’allergies ou de troubles de santé récidivants.

Le Système BICOM 2000® permet les mesures des différences de potentiels et des courants galvaniques dans la cavité buccale, la détection des foyers dentaires et le contrôle de la bio-compatibilité individuelle des matériaux dentaires ou chirurgicaux.

La biorésonance Bicom est un processus d’affranchissement des différents blocages existants, qui cherche en permanence, au fur et à mesure des cycles de traitement et de pause, à éliminer les informations déformées. En langage imagé, quand nous cherchons la fréquence d’une station sur notre poste de radio, nous accordons, en tournant le bouton, le circuit oscillant du récepteur sur le circuit oscillant de l’émetteur. La biorésonance Bicom accomplit ce travail de syntonisation sur les êtres vivants. La bicom thérapie permet aux mécanismes biochimiques de se réaliser correctement et déclenche l’autorégulation du corps face à un problème quel qu’il soit. L’appareil de biorésonance BICOM 2000 peut effectuer l’analyse du pouvoir rotatoire du sang, les mesures électriques dentaires, les tests de biocompatibilité des remèdes. Le praticien pourra également établir un réglage personnalisé très fin en jouant sur les fréquences, les amplifications, les amortissements des signaux, l’ajout ou non de champs magnétiques pulsés bien caractéristiques à ce système de traitement. Le système de biorésonance BICOM 2000 permet également de réaliser un diagnostic énergétique qui pourra d’ailleurs se confronter à l’effet Kirlian. Cette technologie issue des recherches effectuées en médecine quantique permet de multiples possibilités de soins. Le fonctionnement du BICOM est semblable à celui du MORA avec toutefois des caractéristiques qui lui sont propres comme la possibilité de faire varier les facteurs d’amplification au cours du traitement et d’utiliser éventuellement des champs magnétiques pulsés bien caractéristiques en association.

Il existe un grand nombre de programmes automatiques pour réaliser des traitements divers :

  • allergies
  • troubles circulatoires
  • problèmes neurologiques
  • perturbations neuro-végétatives
  • système hormonal
  • maladies du métabolisme (équilibre acido-basique , amélioration de  l’absorption de l’oxygène , métabolisme des glucides, lipides, proteines et acides nucleiques )
  • libération de blocages énergétiques
  • stabilisation énergétique
  • détoxications
  • activation des éliminations
  • programmes vitalisants

Nombre de séances nécessaires en biorésonnance BICOM :

Variable. On peut envisager 1 séance par semaine en début de traitement puis espacer toutes les 3 semaines ou toutes les six semaines par la suite suivant la gravité de la situation.

Pour en savoir plus sur la biorésonnance BICOM :

Sites à visiter :

www.regumed.de

www.biophotonik.de (site de recherche du Docteur Fritz-Albert Popp, Allemagne)

www.digibio.com (site de recherche du Docteur Benveniste, France)

Ouvrages :

·    L’origine de la vie / Georges Lakhovsky / Gauthier-Villars Editeurs (épuisé)

·    L’oscillation cellulaire / Georges Lakhovsky / Doin Editeur (épuisé)

·    Méthode de diagnostic et de thérapie dans le domaine de la bioénergie ulrafine / Hans Brügemann / Marco Pietteur Editeur / Résurgence (épuisé)

·    L’homme électromagnétique / Cyril W. Smith et Simon Best / Marco Pietteur Editeur / Collection Résurgence

·    La biologie de la lumière / Docteur Fritz-Albert Popp / Marco Pietteur Editeur / Collection Résurgence

L’ouvrage suivant aux éditions Dangles :

Que peut faire le patient pour soutenir efficacement la thérapie par biorésonance ?

Le patient doit boire quotidiennement et pendant toute la durée du traitement, un litre et demi à deux litres d’eau pauvre en minéraux! Seule l’eau pauvre en minéraux permet d’éliminer du corps les substances toxiques libérées par la thérapie. C’est donc la boisson idéale pour la désintoxication. Il est également nécessaire de renoncer au café et à l’alcool pendant au moins six heures avant et après chaque séance de thérapie!

Pendant toute la durée du traitement, il est préférable de ne consommer aucune viande de porc, car celle-ci entraîne une surcharge du système lymphatique.