Biorésonance

De quoi s’agit-il?

Suite à un travail de collaboration en 1976 avec le Docteur MORELL, Hans BRUGEMANN met au point, en 1987, l’appareil de biorésonance BICOM.

Avec un recul de 20 ans, on constate que les espoirs ne sont pas déçus. Une nouvelle médecine holistique était née : la médecine quantique ! Le fonctionnement de la nouvelle version du système de bio résonnance BICOM est très facile.

Le patient est relié à l’appareil BICOM 2000 par des électrodes d’entrées et de sorties. Il est pour ainsi dire intégré dans un circuit biocybernétique.

Un filtre de résonance moléculaire, partie principale du système, fait le « tri » entre les ondes électromagnétiques physiologiques de la personne traitée et celles possedant une signature pathologique.

La biorésonance est une méthode thérapeutique, qui consiste à enregistrer et à modifier, avec un appareil spécial, les ondes électromagnétiques émises par le corps. La thérapie par biorésonance est également appelée, thérapie BICOM, homéopathie électronique, thérapie bio-énergétique ou thérapie bio-informative.

La thérapie par biorésonance est basée sur le principe que les molécules du corps émettent des ondes électromagnétiques. Celles-ci présentent un spectre typique pour chaque personne, formé de parties harmonieuses (saines) et discordantes (malades). Les signaux émis par le corps sont captés par des électrodes, transmis dans un appareil où ils seront modifiés et renvoyés dans le corps au moyen d’autres électrodes. Cette opération permet d’éliminer les ondes malsaines et d’activer le potentiel d’autoguérison du corps.

Avec la théorie vibratoire, nous entrons dans la médecine du grand futur. Nous allons essayer de résumer les notions connues de nos jours sur le rôle des vibrations pour le maintien ou la dégradation de la santé

Le corps humain est un appareil émetteur-récepteur capable de capter des champs électromagnétiques, des fréquences ou des radiations provenant du cosmos, de la terre et de tout objet ou être vivant se trouvant dans la nature.


Qu’est-ce que la thérapie par biorésonance BICOM ?

La biorésonance BICOM est un procédé de diagnostic et de thérapie particulier, qui a fait prendre à la médecine un nouveau tournant. La thèse suivante relative à la thérapie par biorésonance est confirmée par les découvertes les plus récentes de la biophysique et de la mécanique quantique. Grâce à l’appareil BICOM, les véritables causes des maladies – souvent dissimulées – peuvent être mises à jour. La thérapie par biorésonance est une thérapie douce, sans médicament.

mment fonctionne la Biorésonance

Comment fonctionne la Biorésonance ?

Dans des nombreux cas l’appareil Bicom peut découvrir et traiter les vrais causes, souvent cachées, des troubles.
La biorésonance est une méthode unique en son genre de dépistage et de traitement. Elle a donné naissance à une nouvelle approche dans le domaine médical, approche  reconnue et adoptée par des milliers de médecins et de thérapeutes.


Quand cela devient vraiment trop…!

II est intéressant de relever qu’il y a souvent plusieurs causes sous-jacentes dans les cas de troubles chroniques. Par conséquent, des causes totalement différentes sont parfois identifiées chez des patients ayant les mêmes symptômes.   L’appareil Bicom offre un outil précieux dans ce cas. Il est alors possible d’identifier et de traiter individuellement les différents facteurs de stress agissant en synergie: par exemple des bactéries, des virus, l’électro-smog, des matériaux dentaires, des métaux lourds, des allergènes, des toxiques chimiques, etc…

Les facteurs de stress pathogènes identifiés sont soigneusement traités avec la méthode d’intervention la plus appropriée.

Les facteurs de stress pathogènes identifiés sont soigneusement traités avec la méthode d’intervention la plus appropriée. Les facteurs de stress identifiés sont traités avec les modèles de fréquence appropriés.

L’organisme humain aujourd’hui est soumis à de nombreuses agressions: Additifs chimiques dans la nourriture et l’eau potable, pollution, irradiations, innombrables substances chimiques, utilisation de médicaments pour le bétail, etc.

L’accumulation de ces charges finit par faire « déborder le vase » chez de nombreux patients. Cela se manifeste sous forme de malaises indéfinis, de fatigue chronique et peut aller jusqu’à des dérangements physiques graves.

Il est intéressant de constater que pour bien des patients présentant le même tableau clinique, on peut découvrir des causes sous-jacentes complètement différentes dans la majorité des cas. Malheureusement, il est souvent impossible de déterminer les causes variées et individuelles avec les méthodes traditionnelles.

Des agressions fortes, multiples ou anciennes peuvent submerger les forces de guérison du corps. En principe, le corps dispose d’une grande capacité de guérison. Il a un système de régulation phénoménal qui lui permet de se rééquilibrer constamment, en dépit d’influences exceptionnelles.

Toutefois, lorsque des agressions trop nombreuses ou trop fortes agissent sur le corps pendant une longue période, elles peuvent freiner, voire bloquer ses capacités de régulation ainsi que ses forces de guérison.

Toute forme de matière est composée d’énergie et rayonne également de l’énergie.

La matière est de l’énergie condensée qui rayonne de l’énergie.

Toute substance, y compris chaque cellule, chaque partie du corps ainsi que les virus, les bactéries, les pollens, etc. émettent donc de l’énergie. Chaqueune possède une longueur d’onde ou une fréquence typiques avecune caractéristique complètement individuelle. On l’appelle également modèle de fréquence.

Les cellules communiquent entre elles

Les cellules communiquent entre elles

Nous vivons une époque de communication et d’information. Il est temps de prendre conscience du fait que le corps peut fonctionner et se réguler uniquement parce qu’il possède un système de communication qui permet l’échange d’informations entre les cellules. Entre – temps, il a été démontré que les cellules communiquent entre elles au moyen d’ « éclairs de lumière ». Elles échangent des informations à des fréquences déterminées.

Cet échange d’informations fonctionne sans heurt dans un corps sain. Ainsi, chaque cellule, respectivement chaque partie du corps peut accomplir sa tâche.

Certaines influences ou substances nocives peuvent gêner la communication entre les cellules

Lorsque des substances nuisibles (substances toxiques, virus, bactéries, etc.) ou des irradiations agissent sur le corps, celles-ci peuvent gêner la communication entre les cellules.

Une communication entre les cellules qui est perturbée peut avoir pour conséquences des transformations organiques (corporelles)

Si la communication entre les cellules est perturbée, cela va automatiquement gêner le travail des cellules. Les conséquences se manifesteront plus ou moins rapidement sous forme d’abord de malaises indéfinis, de baisse de rendement ou de fatigue chronique. Plus tard, cela peut entraîner des transformations organiques avec les symptômes correspondants.

La pluspart du temps, les symptômes apparaissent là ou il y a déjà une faiblesse – souvent de nature congénitale.

La pluspart du temps, les symptômes apparaissent là ou il y a déjà une faiblesse – souvent de nature congénitale.

Diagnostic avec la bioresonance BICOM:

Des surcharges peuvent être déterminées individuellement et avec précision

Thérapie par biorésonance BICOM:

Thérapie par biorésonance BICOM:

Les surcharges diagnostiquées sont traitées avec les modèles de fréquences appropriés.

Bicom2000 : démonstration vidéo en anglais: